Quatre villas Avenue de la Gare des Eaux-Vives

De geneva wiki
Aller à : navigation, rechercher
Quatre villas Avenue de la Gare des Eaux-Vives

Avenue de la Gare-des-Eaux-Vives 20, 1207 Genève

Google maps
rue: Avenue de la Gare-des-Eaux-Vives
secteur : 662121050-Les Vollandes
type : Habitation
construction : 1946-1960
étages[1] : 2, pour 9.75 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

Quatre villas Avenue de la Gare des Eaux-Vives

Avenue de la Gare-des-Eaux-Vives 22, 1208 Genève

Google maps
rue: Avenue de la Gare-des-Eaux-Vives
secteur : 662121041-Les Allières
type : Habitation
construction : 1919-1945
étages[2] : 2, pour 8.29 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

Quatre villas Avenue de la Gare des Eaux-Vives

Avenue GODEFROY 11, 1208 Genève

Google maps
rue: Avenue GODEFROY
secteur : 662121050-Les Vollandes
type : Activité
construction : 1919-1945
étages[3] : 3, pour 9.51 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

Quatre villas Avenue de la Gare des Eaux-Vives

Avenue GODEFROY 18, 1208 Genève

Google maps
rue: Avenue GODEFROY
secteur : 662121041-Les Allières
type : Habitation
construction : 1919-1945
étages[4] : 2, pour 11.47 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

De construction plus récente que le reste du quartier des Allières, ces quatre modestes maisons qui bordent l'avenue de la Gare des Eaux-Vives sont d'une architecture différente de celle des autres maisons. Trois d'entre elles ont été visitées, le n° 20, av. de la Gare des Eaux-Vives, construit par August Nouspikel en 1931 et transformé en deux appartement depuis, le n° 11, av. Godefroy, construit en 1925 par E. Néry, abritant aujourd'hui les bureaux des ambulanciers Dupont, le n° 18, av. Godefroy construit par Frédéric Mezger en 1932 (non visité), le n° 22, av. de la Gare des Eaux-Vives construit pour Gustave Métraux en 1933 et transformé en deux appartements.

Situées en vis-à-vis de la voie de chemin de fer et de la gare des Eaux- Vives, dont le site est appelé à se modifier et à se développer considérablement dans la perspective d'un réseau RER enterré, ces constructions pourraient être dans ce contexte remplacées par un front d'immeubles hauts de qualité prolongeant l'urbanisation entreprise et suspendue au début du siècle.

Sources

[5]
  1. Donnée fournie par le site SITG
  2. Donnée fournie par le site SITG
  3. Donnée fournie par le site SITG
  4. Donnée fournie par le site SITG
  5. Rapport de visite des maisons situées dans le quartier des Allières, par Leïla EL-WAKIL