Catégorie:Voie:Quai du Mont-Blanc

De geneva wiki
Aller à : navigation, rechercher
voie de communication genevoise

Quai du Mont-Blanc

Longueur: 1014 m.
Secteur statistique : Dorcière, Mont-Blanc
Commune : Genève
Pour aller plus loin : lien etat.ge.ch
  • 1851-1857 : Construction de la première partie, jusqu'à la jetée des Pâquis, sur les plans de Léopold Blotnitzki.
  • 1859 : comblement du Fossé-Vert soudant à la ville le quartier des Pâquis par la création de la place des Alpes.
  • 1862 : Prolongé au dela de la jetée
  • 1894-1895 : élargissement en prévision de l'exposition nationale. Pose des candélabres avec motifs de griffons, ailes déployées. Socle de pierre et mât de fonte moulée (Ludwig von Roll, Soleure), par Joseph Marshall.[1]
  • 1911-1912 : nouvelle élargissement

Jetée des Pâquis

Jetée de 375m, principale jetée de la rade, fut constr. en 1857-58 par l’entrep. Henri Santoux, avec pour fonction d’abriter le port, de régler la circulation des bateaux par un phare, mais aussi de servir de promenade. Dispositif comprenant un canal d’écoulement, un goléron, franchi par une fine passerelle et un perré s’élargissant en terre-plein pour faire place à une petite promenade plantée d’arbres. Il est coudé en direction du lac et terminé par un musoir et un socle surmonté de quatre colonnes co- rinth. en fonte supportant une lanterne-phare. Dans sa forme act., la jetée a plus que doublé en surface. Pont du Goléron en 1932, perré élargi en 1933. Phare reconstr. en 1894 par l’entreprise Charles Schmied, sous la forme d’une tourelle métallique et en conservant comme ornement le musoir, le socle et les colonnes de l’anc. ouvrage.[2]

[3]
  1. mentionné dans le Guide artistique de la Suisse, Tome 4a, établi par la Société d'histoire de l'art en Suisse, page 805
  2. mentionné dans le Guide artistique de la Suisse, Tome 4a, établi par la Société d'histoire de l'art en Suisse, page 807
  3. Cité dans L'INSA, Inventaire Suisse d'Architecture 1850-1920, volume 4 (1982)