Villa Aigues-Bleues : Différence entre versions

De geneva wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « {{Box-batiment|A=Route de Suisse 16, 1290 Versoix|B=[https://www.google.com/maps/place/46.276057960955,6.16969786467345 Google maps]|C=:Category:Voie:Route de Suisse|Rou... »)
 
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Box-batiment|A=Route de Suisse 16, 1290 Versoix|B=[https://www.google.com/maps/place/46.276057960955,6.16969786467345 Google maps]|C=[[:Category:Voie:Route de Suisse|Route de Suisse]][[Category:Voie:Route de Suisse]]|D=[[:Category:664400070-Versoix-Bourg|664400070-Versoix-Bourg]][[Category:664400070-Versoix-Bourg]]|E=Activité|F=1991-1995|G=3, pour 11.88 mètres.||I=46.276057960955,6.16969786467345}}{{Box-batiment|A=Route de Suisse 18, 1290 Versoix|B=[https://www.google.com/maps/place/46.2759457929807,6.17020455217384 Google maps]|C=[[:Category:Voie:Route de Suisse|Route de Suisse]][[Category:Voie:Route de Suisse]]|D=[[:Category:664400070-Versoix-Bourg|664400070-Versoix-Bourg]][[Category:664400070-Versoix-Bourg]]|E=Equipement collectif|F=0|G=0, pour 11.08 mètres.||I=46.2759457929807,6.17020455217384}}villa néoclass. Aigues-Bleues, depuis 1976 mairie de Versoix, constr. en 1831-36 pour Philippe-Louis Machard avec dépendance, terrasse sur le lac et port, transf. pour la commune.<ref>mentionné dans le Guide artistique de la Suisse, Tome 4a, établi par la Société d'histoire de l'art en Suisse, page 919</ref>[[Category:Guide artistique de la Suisse 4a]][[Category:1836]][[Category:1976]][[Category:Mairie]]
+
{{Box-batiment|A=Route de Suisse 16, 1290 Versoix|B=[https://www.google.com/maps/place/46.276057960955,6.16969786467345 Google maps]|C=[[:Category:Voie:Route de Suisse|Route de Suisse]][[Category:Voie:Route de Suisse]]|D=[[:Category:664400070-Versoix-Bourg|664400070-Versoix-Bourg]][[Category:664400070-Versoix-Bourg]]|E=Activité|F=1991-1995|G=3, pour 11.88 mètres.||I=46.276057960955,6.16969786467345}}{{Box-batiment|A=Route de Suisse 18, 1290 Versoix|B=[https://www.google.com/maps/place/46.2759457929807,6.17020455217384 Google maps]|C=[[:Category:Voie:Route de Suisse|Route de Suisse]][[Category:Voie:Route de Suisse]]|D=[[:Category:664400070-Versoix-Bourg|664400070-Versoix-Bourg]][[Category:664400070-Versoix-Bourg]]|E=Equipement collectif|F=0|G=0, pour 11.08 mètres.||I=46.2759457929807,6.17020455217384}}
 +
 
 +
Villa néoclass. Aigues-Bleues, depuis 1976 mairie de Versoix.<ref>mentionné dans le Guide artistique de la Suisse, Tome 4a, établi par la Société d'histoire de l'art en Suisse, page 919</ref>
 +
 
 +
Maison attestée sur le cadastre de 1806 et reconstruite vers 1835 par Jean-Isaac-Philippe-Louis Machard. Achetée par la commune en 1973 (avec le 16, route de Suisse), elle abrite désormais une partie de la mairie.
 +
 
 +
Parcelle de bord de lac délimitée au sud, par la propriété Barakat (12A et 14, route de Suisse), à l’ouest, par la route de Suisse et au nord, par le quai de Versoix. Elle abrite un parc public compris entre la maison et la dépendance (16, route de Suisse). Maison rectangulaire de neuf travées sur une, comprenant un étage sur rez-de-chaussée, coiffée d’un toit à croupes à faible pente, marqué par un fronton central sur chacune des longues façades, à l’est et à l’ouest. Au nord et au sud, le volume est flanqué de deux avant-corps bas placés en retour d'équerre. Face au lac, les trois travées centrales forment une profonde saillie, encadrée de pilastres colossaux, tandis qu’à l’ouest un double escalier extérieur mène directement à l’étage, où le palier est abrité par un avant-toit plat. L’ensemble des baies se divise en deux registres principaux séparés à l’horizontale par un bandeau ; au rez-de-chaussée, de larges ouvertures en anse de panier et, à l’étage, des baies surmontées d’un arc en plein-cintre. Au nord, au bord du lac, un garage à bateau est surmonté d’une terrasse, sur laquelle se dresse un petit pavillon octogonal en bois peint. La terrasse est délimitée par un garde-corps en ferronnerie ouvragée.
 +
Rare architecture du début du XXe siècle offrant une forme proche du pavillon. La symétrie de la composition est perceptible dans la forme et la répartition des baies ainsi que dans les ornements : pilastres, frontons et bandeaux. Le changement d’affectation et les différentes campagnes de travaux ont su préserver la forme extérieure du bâtiment, mais ont laissé des traces visibles (telles que comblement avec du ciment, extensions modernes, etc.).<ref>[[Category:RAC Versoix]]Référencé dans le recensement architectural du canton (commune de Versoix), accessible sur [https://ge.ch/sitg/geodata/SIPATRIMOINE/SI-EVI-OPS/EVI/edition/fiches/RAC-VSX_03/RAC-VSX_03_2007-00026_22784.htm site du RAC]</ref>
 +
 
 +
[[Catégorie:Guide artistique de la Suisse 4a]]
 +
[[Catégorie:1836]]
 +
[[Catégorie:1976]]
 +
[[Catégorie:Mairie]]

Version actuelle datée du 26 avril 2020 à 21:17

Villa Aigues-Bleues

Route de Suisse 16, 1290 Versoix

Google maps
rue: Route de Suisse
secteur : 664400070-Versoix-Bourg
type : Activité
construction : 1991-1995
étages[1] : 3, pour 11.88 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

Villa Aigues-Bleues

Route de Suisse 18, 1290 Versoix

Google maps
rue: Route de Suisse
secteur : 664400070-Versoix-Bourg
type : Equipement collectif
construction : 0
étages[2] : 0, pour 11.08 mètres.
Carte

Chargement de la carte…

Villa néoclass. Aigues-Bleues, depuis 1976 mairie de Versoix.[3]

Maison attestée sur le cadastre de 1806 et reconstruite vers 1835 par Jean-Isaac-Philippe-Louis Machard. Achetée par la commune en 1973 (avec le 16, route de Suisse), elle abrite désormais une partie de la mairie.

Parcelle de bord de lac délimitée au sud, par la propriété Barakat (12A et 14, route de Suisse), à l’ouest, par la route de Suisse et au nord, par le quai de Versoix. Elle abrite un parc public compris entre la maison et la dépendance (16, route de Suisse). Maison rectangulaire de neuf travées sur une, comprenant un étage sur rez-de-chaussée, coiffée d’un toit à croupes à faible pente, marqué par un fronton central sur chacune des longues façades, à l’est et à l’ouest. Au nord et au sud, le volume est flanqué de deux avant-corps bas placés en retour d'équerre. Face au lac, les trois travées centrales forment une profonde saillie, encadrée de pilastres colossaux, tandis qu’à l’ouest un double escalier extérieur mène directement à l’étage, où le palier est abrité par un avant-toit plat. L’ensemble des baies se divise en deux registres principaux séparés à l’horizontale par un bandeau ; au rez-de-chaussée, de larges ouvertures en anse de panier et, à l’étage, des baies surmontées d’un arc en plein-cintre. Au nord, au bord du lac, un garage à bateau est surmonté d’une terrasse, sur laquelle se dresse un petit pavillon octogonal en bois peint. La terrasse est délimitée par un garde-corps en ferronnerie ouvragée.

Rare architecture du début du XXe siècle offrant une forme proche du pavillon. La symétrie de la composition est perceptible dans la forme et la répartition des baies ainsi que dans les ornements : pilastres, frontons et bandeaux. Le changement d’affectation et les différentes campagnes de travaux ont su préserver la forme extérieure du bâtiment, mais ont laissé des traces visibles (telles que comblement avec du ciment, extensions modernes, etc.).[4]
  1. Données fournies en opendata par le site SITG
  2. Données fournies en opendata par le site SITG
  3. mentionné dans le Guide artistique de la Suisse, Tome 4a, établi par la Société d'histoire de l'art en Suisse, page 919
  4. Référencé dans le recensement architectural du canton (commune de Versoix), accessible sur site du RAC

Partie d'une maison qui recouvre le reste.